Imprimer
Commentaires
Vin

Un bouchon en liège sans TCA chez Amorim

Publié le 17/05/2016 - 15:42

Le bouchonnier Amorim lance sur le marché viti-vinicole des bouchons en liège naturel garantis sans TCA relargable.

l aura fallu un investissement de 10 millions d’euros sur 
5 ans pour qu’Amorim présente aujourd’hui une technologie de contrôle

Selon la société, ce lancement est possible grâce à l'aquisition d'une nouvelle technologie, nommée NDtech.

Cette technologie de pointe surpasse les mesures de contrôle qualité d’Amorim : elle passe au crible chaque bouchon en liège sur la ligne de production pour éliminer le risque de contamination par le 2,4,6-trichloroanisole (TCA).

Auparavant, l'examen par chromatographie en phase gazeuse durait jusqu'à 14 minutes, ce qui le rendait inutilisable sur des lignes de production.

Tout risque de goût de bouchon est éliminé car le processus certifie que le TCA résiduel dans le liège ne peut excéder 0,5 nanogrammes/ litre, soit une valeur en-dessous du seuil de détection

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière