Imprimer
Commentaires
Marché

Les vins italiens progressent à l’export

Publié le 25/10/2017 - 15:32

Les vins italiens s’exportent bien, comme l’indique l’Union Italienne du vin (Unione Italiana Vini). Entre janvier et juillet 2017, la croissance à l’export est de 7% en volume (environ 12 millions d'hectolitres de vin et de moût), et de 8% en valeur pour un montant de 3,3 milliards d'euros, ce qui permettrait de dépasser le seuil de 6 milliards d'euros en 2017.

Cependant, l’Italie s’inquiète de sa perte de positions par rapport à d'autres concurrents. C’est le cas par exemple aux États-Unis, où la demande croît de + 10%, mais où les vins italiens ne progressent que de 3%. Pour les italiens, il est urgent de commencer à investir dans un « système national » sur le vin italien pour maintenir ses parts de marché. Un avertissement est d’ailleurs lancé au gouvernement sur les incertitudes par rapport au cadre réglementaire national et le manque de disponibilité de fonds pour les entreprises, souligne Ernesto Abbona, Président de l'Observatoire du Vin italien.

« Nous souffrons de nos concurrents européens qui ont pu profiter pleinement des ressources au sein de l'OCM pour la promotion, comme pour les États-Unis, indique Paolo Castelletti, Secrétaire Général de l'Union du vin italien. Nous avons besoin du soutien des institutions dans une logique de système. Les fonds pour la promotion prévus par l'OCM sont disponibles pour les entreprises et ne peuvent pas rester en otage à des conflits politiques / administratifs ou l'inefficacité bureaucratique. »

Dans les pays tiers, les exportations ont été supérieures de 8,5% à celles des sept premiers mois de 2016, avec des revenus en hausse de 9%. En termes de quotas, avec des données pour les sept premiers mois de l'année, les pays tiers représentent 34% des exportations en volume et 50% en valeur. Les effervescents enregistrent une progression de + 13% en volume et + 15% en valeur. Le Prosecco représente à lui seul 56% des exportations totales de vins mousseux DOP, avec 1 061 738 hectolitres pour une valeur d'environ 413 millions.

Les exportations italiennes vers la Chine en vins embouteillés ont été très positives, avec une croissance de 19% en volume et de + 25% en valeur par rapport à la même période de 2016. La Russie est également en croissance dans tous les segments de vins italiens en bouteilles (+ 41% en volume et + 47% en valeur) représentant 52% du total exporté. Les données sur les vins mousseux italiens exportés vers la Russie sont également importantes, avec une croissance de + 20% par rapport aux sept premiers mois de 2016.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière