Imprimer
Commentaires
Taxes américaines

Les vignerons européens indépendants réagissent aussi

Publié le 22/10/2019 - 08:38

Dans un communiqué du 21 octobre, la confédération européenne de vignerons indépendants (Cevi)

 regrette profondément que l’Union européenne et les États-Unis n’aient pas réussi à parvenir à un accord qui aurait empêché l’entrée en vigueur de ces nouveaux tarifs sur les vins français, espagnols et allemands. 

Thomas Montagne, vigneron dans le Vaucluse au Château de Clapier et président de Cevi déclare :  Le secteur vitivinicole de l'Union européenne est pris dans ce conflit et ses producteurs qui devront payer le prix d'un règlement des différends dans lequel ils ne sont même pas impliqués. L'agriculture ne doit pas être considérée comme un outil de rétorsion dans les conflits commerciaux. 

Aussi, le Cevi interpelle les instances européennes à trouver une solution pour régler ce différend. Thomas Montagne précise :

Des solutions alternatives devraient être envisagées pour éviter un préjudice à long terme dans les relations commerciales viticoles avec les États-Unis, qui toucherait non seulement les producteurs européens mais également le marché américain. Le Cevi demande également à la Commission européenne de prendre la mesure des pertes commerciales en offrant des compensations effectives, du moins pour les petites et moyennes entreprises qui vont beaucoup souffrir de ces nouvelles obligations.
 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière