Premium
Commentaires
Maladies du bois

Le BDA, une maladie annuelle ?

Publié le 19/04/2017 - 15:54
Le traitement à l’arsénite réduit presque totalement les champignons associés au black dead arm. Photo : S. Simonin/Pixel image

Les recherches sur le mode d’action de l’arsénite de sodium ont conduit à formuler l’hypothèse que des contaminations annuelles seraient responsables des symptômes du black dead arm. À la longue, ces contaminations affaibliraient les ceps. Une hypothèse qui sera testée cette année.

Plutôt qu’une maladie présente dans les ceps, s’exprimant plus ou moins selon les années, le black dead arm serait-il une maladie annuelle, comme l’excoriose, à la différence que les contaminations répétées affaibliraient les ceps et finiraient par les tuer ? C’est l’hypothèse que formule Philippe Larignon, de...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière