Imprimer
Commentaires
Réduction des phytos

l'Inra dévoile le dispositif expérimental Phenotis

Publié le 07/10/2019 - 10:47

L'Inra vient d'inaugurer un dispositif expérimental. En préambule, un communiqué de l'Inra souligne que la viticulture se situe au second rang sur le marché des produits phytosanitaires après les céréales. Et que ce moyen de protection de la vigne est susceptible de produire des effets directs ou indirects indésirables sur la qualité des vins, l’environnement, la santé humaine et le bénéfice du viticulteur. La réduction de l’usage des produits phytosanitaires pour la culture de la vigne répond donc non seulement à un enjeu de protection de la santé humaine et de l’environnement mais également à celui de la compétitivité de la filière. A ces enjeux s’ajoutent celui de l’adaptation de la viticulture au changement climatique.


Climat du futur.


Le centre Inra Grand Est conduit des programmes de recherche visant à acquérir des connaissances et créer des ressources et des outils pour développer des innovations au service d’une viticulture à bas intrants, produisant des vins de qualité et adaptée au climat du futur. Trois nouvelles variétés de vigne dont le profil aromatique se rapproche des ‘vins blancs du Rhin’, résistantes au mildiou et à l’oïdium, sont aujourd’hui expérimentées par l’interprofession alsacienne.

Dispositif sur la résistance de la vigne aux maladies

Le 4 octobre 2019, Philippe Mauguin, président directeur général de l’Inra, Claudine Ganter, présidente de la Commission Relations Internationales et Transfrontalières de la Région Grand Est et Gilbert Meyer, maire de Colmar et président de Colmar Agglomération, inauguraient le dispositif expérimental Phenotis en présence de Frédérique Pelsy, présidente du Centre Inra Grand Est-Colmar.
Phenotis est un dispositif expérimental unique et original spécifiquement conçu pour venir en appui aux programmes de recherche sur la résistance de la vigne aux maladies, sur la croissance et les stades de développement de la vigne et sur la qualité de la baie de raisin et pour développer de nouvelles stratégies de lutte contre le virus du court noué et son nématode vecteur.
 

Phenotis comprend différents équipements :

•1000 m2 de serres à haute qualité environnementale dont la moitié en conditions de confinement S2.
Ces serres sont équipées d’un système de régulation
de température et d’arrosage automatisé.
 
•Un laboratoire de nématologie
•Un bâtiment dédié au personnel de serre
•Une aire d’expérimentation ouverte de 200 m2
•Un laboratoire d’imagerie dédié à l’étude des relations entre la vigne et ses pathogènes
•Un dispositif de chromatographie pour l’étude du métabolisme secondaire
•Un ensemble de capteurs pouvant être embarqués sur tracteur viticole pour l’acquisition automatisée de données au vignoble

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière