Imprimer
Commentaires
Maladies

Des produits alternatifs contre l’oïdium en test

Publié le 13/05/2013 - 16:18

La chambre d’agriculture de Saône-et-Loire (CA71) a mené en 2012 un essai sur des produits alternatifs pour lutter contre l’oïdium.

L’objectif était de tester différents protocoles de réduction des doses de soufre. L’essai, conduit à Fuissé dans le Mâconnais sur cépage chardonnay, comportait sept modalités :
 

  1. Soufre à pleine dose 8/10 kg
  2. Soufre encadrement de la floraison avec trois traitements
  3. Soufre à dose variable dans la saison
  4. Soufre à 2 kg toute la saison
  5. Soufre 2 kg + Armicarb (carbonate de potassium)
  6. Soufre  2 kg + Prev-Am (D limonème)
  7. Soufre 2 kg + Bioproof (lactosérum)

Huit traitements ont été effectués au cours de la campagne à partir du stade 7/8 feuilles étalées jusqu'à la veille de la véraison.
Sur cet essai, en raison de la forte pression oïdium de 2012, le témoin présentait une intensité d’attaque de 83%.

Guillaume Paire, technicien viticole à la CA 71, précise :
 

Les résultats confirment le bon comportement du soufre à pleine dose avec une efficacité sur grappes de 78% (intensité). La modalité « soufre variable pendant la saison » reste intéressante : on obtient 71% d’efficacité et on est à moitié de dose sur la campagne. Sur cet essai, on constate un intérêt de l’Armicarb, et dans une moindre mesure du Prev-Am, avec un gain d’efficacité par rapport à la modalité soufre 2 kg solo. La modalité Armicarb + soufre 2kg fournit  62% d’efficacité, celle de Prev-Am + soufre 2kg est à 50% alors que la modalité soufre 2kg seul n’est qu’à 33%. La modalité avec Bioproof  n’est, elle, pas significativement différente du témoin. Nous referons cette année un essai avec l’Armicarb, afin de confirmer ces résultats.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière