Imprimer
Commentaires
Suisse

Les poules efficaces contre les noctuelles mange-bourgeons

Publié le 19/04/2022 - 17:18

Mettre de poules dans des parcelles de vignes avant le débourrement permet de diminuer le nombre de noctuelles. C’est ce qu’indique un communiqué sanitaire Suisse du Service de l’agriculture dans le canton du Valais. Dans une parcelle où des dégâts de boarmies et noctuelles sont observés chaque année, un essai a été mis en place, avec des poules installées durant toute une journée. Suite au contrôle, il a été observé 5 fois moins de bourgeons rongés sur la partie de la parcelle ayant accueillis les poules, maintenant la situation en dessous du seuil de tolérance.

Dans les zones sensibles à noctuelle, la structure rappelle qu’il convient de contrôler régulièrement la proportion de bourgeons rongés, peu avant et pendant le débourrement sur plusieurs séries de 10 ceps consécutifs et d’effectuer rapidement un traitement biologique ou synthétique lorsque le seuil de 3 % de bourgeons rongés est atteint. Lorsque les dégâts sont localisés en bordure de parcelle (pieds de murs, amas de feuilles), un traitement de cette zone suffit. Sur de petites surfaces, un ramassage des chenilles à la tombée de la nuit peut être envisageable.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière