Imprimer
Commentaires
Justice

Etat condamné, le dispositif Ecobang autorisé pour traiter les effluents phytosanitaires

Publié le 21/09/2018 - 10:40

Soulagement pour le créateur du dispositif Ecobang. Monsieur Nicola Vento a obtenu gain de cause conte l'Etat: 

Après 8 années de blocages administratifs, dont 3 années de procédure judiciaire, le Tribunal Administratif de Toulouse a donné raison à ma société Vento-Sol.

Ce jugement confirme que le dispositif Ecobang peut être utilisé dans le cadre de la gestion et du traitement des effluents phytosanitaires, quel que soit le secteur d’activité agricole, et sans aucunes autres restrictions que celles prévues par le Code de l’Environnement.

Le Tribunal a par ailleurs confirmé l’intérêt du dispositif Ecobang, estimant qu’il aurait pu prendre au moins 20% à 30% du marché français, et a condamné l’Etat à payer des dommages et intérêts ainsi qu’un préjudice moral.


Pour rappel, Le dispositif Ecobang, conçu par Nicola Vento, permet l’évaporation de l’eau contenue dans les effluents phytosanitaires. Le système s’appuie sur un principe de ventilation forcée à l’intérieur de cuves fermées, et va générer un résidu totalement sec. 

ecobang

Malgré tous les blocages administratifs, plus de 125 dispositifs Ecobang ont été installés depuis 2010 dans le monde agricole, dont une centaine depuis octobre 2015, et presque 40 depuis début de l’année 2018.

Ecobang est apprécié pour sa simplicité d’utilisation, son coût le plus bas du marché et sa capacité d’adaptation à de nombreuses configurations et à presque tous les types de cuves

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière