Imprimer
Commentaires
Vendanges 2015

Crémant : le facteur humain limite les rendements

Publié le 16/09/2015 - 10:55

"-30 % . De 80 millions de cols en 2014 environ, la production de crémant français pourrait passer à 60 millions cette année."

C'est ce qu'annonce Olivier Sohler, directeur de la Fédération nationale des producteurs et élaborateurs de crémants lors de la conférence de rentrée de la structure. En effet, toutes régions confondues, les vignerons ont été surpris par la rapidité de maturation des raisins. Du jamais vu depuis trente ans en Alsace !
 

Et Franck Vichet, président de la Société de viticulture du Jura, ajoute: 

"Une récolte extraordinaire, d’une qualité impressionnante, sans une seule baie abîmée."

Une récolte d'une qualité impressionnante, mais il a fallu vendanger vite

Revers de la médaille: avec la sécheresse, le taux d’alcool dans les raisins est monté très vite. Arrivé à 12,5°, il a fallu cesser de récolter pour préserver le bon équilibre du vin. 

Franck Vichet explique cette décision:

"Cette année, nous avons eu cinq jours pour vendanger au lieu des quinze habituels. Or, obligation de l’AOC, nous devons vendanger manuellement. Mission impossible au-delà d’un hectare par jour pour une équipe de 30 personnes. Le facteur humain limite les rendements."

Seulement voilà; à ce jour, les stocks sont déjà bas et la commercialisation ne peut se faire que douze mois après la mise en bouteille. En conséquence, Olivier Sohler prévient:

"Il faut s’attendre à un manque de crémant dans les dix-huit mois, avec des craintes jusqu’en 2017."

Une nouvelle venue : la Savoie

Bien que modeste, l’apport d’environ 4000 hl par an de la Savoie, la nouvelle venue dans la famille des crémants de France, composée de l'Alsace, Bordeaux, Bourgogne, Die, Jura, Limoux, et  Loire, est donc le bienvenu! D’autant plus que ces vins, élaborés avec deux cépages régionaux: altesse et jacquère, apportent une nouvelle typicité à l’indication. Un vecteur de développement recherché par la fédération qui s’attache à "préserver et promouvoir les terroirs pour produire des Crémants de qualité".

Isabelle Cordier

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière