Imprimer
Commentaires
Pierre Trichet, Rosé de Saignée

Quand le papier est sublimé, l'encre disparaît sur cette bouteille de champagne

Publié le 02/09/2022 - 09:34

Au cœur de la Montagne de Reims, la maison Pierre Trichet n'élabore que des champagnes premiers et grands crus. Pour la cuvée Rosé de Saignée, Pierre Trichet a réussi le pari de se passer d’encres sur un packaging épuré et élégant où le papier est roi.

Coiffe papier

En partenariat avec le fournisseur local Vipalux (51), la maison Pierre Trichet a opté pour une coiffe en papier, et seulement en papier. Pour faire ressortir les mentions « champagne » et les initiales « TP », aucune encre ! C’est le gaufrage du papier qui met en relief les informations.

Dans la logique d’écoconception, aucune colle de sertissage n’est appliquée en dessous de la coiffe. Le vigneron a opté pour un compressage mécanique.

0 encre sur l’étiquette

Coffret ceplin

Le coffret qui accompagne la cuvée est composé de plaques agglomérées d’anas de lin (70 %) et de ceps de vigne de Champagne (30 %) collectés par la société Ecocep. Les plaques sont fabriquées en Normandie et assemblées en Champagne par l’entreprise marnaise Full Pack. Là encore, aucune encre ! Les marquages sont des gravures au laser.

110 euros, c'est le prix de vente conseillé

En relief

L’étiquette de Rosée de Saignée est, elle aussi, remarquable par la place faite au papier. Aucune impression ne vient se superposer aux fibres d’un blanc craie, rappel du terroir de la maison. Le gaufrage et la découpe remplacent avec élégance les encres.

Pour cette série limitée, les étiquettes autoadhésives (9x7 cm) ont été collées à la main. La bouteille de 835 grammes est en verre dépoli.

La capsule aussi est singulière, pensée pour limiter au maximum l’usage d’encre. Avec le fournisseur sparnacien, Géraudel, l’équipe de Pierre Trichet a opté pour une capsule en métal brut ajourée, à la forme du logo de la maison. L’impression se limite aux mentions sur la jupe de la capsule.

Rosé de Saignée

Cette cuvée est confidentielle, tirée à 1573 exemplaires. Le vin est un rosé de saignée élaboré après une macération de neuf heures. Ce champagne millésimé est issu de la vendange 2018, avec 70 % de pinot meunier et 30 % de pinot noir.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière