Imprimer
Commentaires
Adaptation au climat

5 nouveaux cépages étrangers autorisés dans les vins de côtes-de-provence

Publié le 03/03/2021 - 15:58

Pour répondre aux différentes problématiques actuelles (réduction des intrants et des pesticides, adaptation aux évolutions climatiques, réduction de la teneur en alcool des vins) et suite aux nouvelles dispositions de l’INAO concernant l’introduction de cépages d’intérêt à fin d’adaptation, le syndicat des Vins Côtes de Provence a choisi, après sélection, 5 cépages étrangers à introduire au cahier des charges de l’appellation :

  • calabrese N ou nero d’Avola (origine Italie)
  • xinomavro N (origine Grèce)
  • agiorgitiko N (origine Grèce)
  • moschofilero RS (origine Grèce)
  • verdejo B (origine Espagne)

Cépages Rosé provence

La demande de modification de l'encépagement, validée par le comité technique de l'INAO, doit maintenant passer entre les mains du comité national de l'INAO puis au ministère de l'Agriculture. Le syndicat des Vins Côtes de Provence espère la réécriture du cahier des charges pour fin 2021.  Les premières plantations de ces cépages en AOC pourront alors se faire en respectant les règles suivantes :

  • Cépages accessoires limités à 5% de l’encépagement des exploitations.
  • 10% maximum dans l’assemblage.
  • Interdiction d’indiquer le cépage sur l’étiquette.
  • Revendication en AOC : signature d’une convention tripartite ODG/INAO/Producteur

Par ailleurs, dans un même temps, le Caladoc N et le rousseli Rs devraient être introduits dans  le cahier des charges de l’appellation côtes-de-provence en tant que cépages accessoires, aussi dans la limite de 10% de l’encépagement.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière