Imprimer
Commentaires
Odorat et goût

La Covid-19, une maladie « invalidante » pour les professionnels du vin

Publié le 12/03/2021 - 16:34
Fin juillet 2020, la proportion de professionnels du vin touchés par le Covid était faible, 2,7%

Fin juillet 2020, la proportion de professionnels du vin touchés par le Covid était faible, 2,7%. L’enquête conduite par l’Union des œnologues auprès de 2 700 personnes fait néanmoins ressortir une perte des facultés gustatives et olfactives handicapante pour les métiers du vin, qui reste toutefois temporaire. 

La Covid-19 impacte particulièrement les facultés neurosensorielles du goût et de l’odorat. L’Union des œnologues a donc voulu en savoir plus parmi ses professionnels dont le nez et la bouche sont les outils de travail essentiels. Elle a donc enquêté de mai à juillet 2020 – c’est-à-dire après la première épidémie de Covid-19 et avant le deuxième – auprès de 2 700 œnologues, sommeliers et autres professionnels du vin de 37 pays différents. Il s’agissait d’en savoir plus aussi sur la nature des troubles olfactifs et gustatifs, et le temps de récupération des facultés. Dans le jargon médical, on parle d’anosmie pour la perte de l’odorat et de parosmie pour une perception olfactive faussée, et d’agueusie pour la perte du goût et de paragueusie pour une perception gustative faussée.

2,7%, deux fois plus de femmes touchées

Sur les 2 700 sondés donc, il est ressorti que 73 œnologues et autres professionnels du vin ont été touchés par la Covid avec globalement deux fois plus de femmes que d’hommes. Soit néanmoins un taux relativement faible donc de 2,7 % parmi les professionnels du vin, et ce avant la deuxième épidémie. Sans doute parce que l’enquête d’adresse à des gens en activité, et des tranches d’âge beaucoup moins impactées par la Covid.

Néanmoins, l’enquête fait ressortir que la Covid-19 est particulièrement handicapant d’un point de vue neurosensoriel pour les professionnels du vin. Sur les 73 professionnels touchés, 22 patients « covidés » seulement n’ont ressentis aucun symptôme neurosensoriel. 50 ont connu des déficiences olfactives et 41, gustatives. 49 patients ont connu une anosmie (perte de l’olfaction totale) et 41 une agueusie (perte totale du goût). Il faut toutefois souligner que 13 % des sondés, soit 351 d’entre eux, ont déjà rencontré par ailleurs des altérations de ces facultés neurosensorielles. Le chef de service ORL Pierre Bonfils précise qu’il y a 60 causes connues parmi lesquelles des rhinites chroniques, mais aussi des traumatismes.

Des professionnels qui ont davantage conscience de leurs alterations sensorielles

Comparé aux données de population, il apparaît que les troubles gustatifs et olfactifs liés à la Covid sont proportionnellement et significativement 15 à 20 % supérieurs parmi les métiers du vin que dans la population générale. Une situation sans doute liée au fait que les professionnels du vin sont davantage sensibilisés au goût et à l’odorat et ont donc davantage conscience d’éventuels troubles.

L’enquête révèle encore que pratiquement toutes les victimes de la Covid-19 ont récupéré leurs facultés en 60 jours maximum. Une récupération au prix d’un travail de réapprentissage. L’Union des œnologue a fait témoigner le sommelier Philippe Faure-Brac. Touché par la Covid, il n’a recouvré toutes ses sensations qu’au prix d’une « rééducation du palais avec des vins repères » dont il avait parfaitement en mémoire le profil gustatif. Sophie Pallas, une œnologue elle aussi victime, s’est adonnée à un travail quotidien de rééducation selon « un protocole basé sur l’imagerie mentale pour reconstruire la mémoire olfactive ».

Maladie particulièrement invalidante pour les œnologues et professionnels du vin, l’Union des œnologues, par la voix de son président Didier Fages, entend renforcer la prévention, la couverture santé et l’accompagnement des soins liés au Covid. Elle a fait part de ses demandes auprès des ministères concernés.

L’enquête révèle encore que pratiquement toutes les victimes du Covid ont récupéré leurs facultés en 60 jours maximum

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière