Imprimer
Commentaires
Covid

Professionnels du vin , comment faire face à une anosmie persistante?

Publié le 04/11/2020 - 09:52
Comment faire face à une anosmie persistante ?

La perte d’odorat liée à la Covid-19 est une inquiétude pour bon nombre de professionnels de la filière vinicole. En médecine on parle d'anosmie, pour la perte de l'odorat. Elle peut être associée à de l'agueusie, c’est-à-dire à une perte de goût.

"En France et en Belgique, entre 70% et 85% des patients atteints d'une forme bénigne du coronavirus présentent des troubles de l'odorat", rapporte, dans Les Échos, le Dr Jérôme Lechien, médecin ORL et chef de clinique à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine). Environ 70% des patients présentant ce symptôme récupèrent spontanément leur odorat dans le mois suivant l'infection, voire dans les quinze jours. Pour les autres, l'anosmie perdure.

Pour ces personnes, la Société française d’ORL recommande un exercice pour retrouver plus rapidement l’odorat. Il consiste à sentir tous les jours des flacons étiquetés contenant différents ingrédients : de la vanille, de la lavande, de la menthe, du vinaigre, du café…

S'exercer pour aboutir à des progrès sensoriels

Un protocole de rééducation plus complet, réalisé par des professionnels de santé pour l’association Anosmie.org est disponible en ligne. Cet entraînement olfactif, qui s’étale sur minimum 12 semaines, consiste en deux séances quotidiennes de stimulation olfactive de courte durée par l’utilisation de 4 à 6 odeurs, senties à l’aveugle dans des flacons identiques.

Les  exercices sont à réaliser le matin et le soir (temps estimé à 5 minutes). Le matin 'à jeun', avant de prendre son petit-déjeuner, même de boire sa boisson chaude. Le soir avant ou après le dîner ou bien juste avant de se coucher.

● Secouer chaque flacon d’huiles essentielles avant de procéder aux exercices.

● Ouvrir votre flacon sans le regarder, sans retourner le bouchon.

● Renifler chacun des 6 flacons une trentaine de secondes à chaque fois.

L’objectif est ensuite pour le patient de classer les flacons en trois catégories selon le degré de certitude de reconnaissance de l’odeur. Lorsque le test est terminé, le patient peut retourner les flacons et compléter son cahier de suivi.

Des médecins peuvent associer à la rééducation des médicaments à base de corticoïdes lorsque le patient a une anosmie persistante post-Covid.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière