Imprimer
Commentaires
LE PORTRAIT DU MOIS DE L'AGENCE FLEURIE

Lionel Gardrat, vigneron au Domaine des Hauts de Talmont

Publié le 18/11/2021 - 09:00

L'Agence Fleurie nous propose de découvrir le portrait de Lionel Gardrat, vigneron au Domaine des Hauts de Talmont, IGP vins charentais.

Lionel Gardrat commence à travailler sur les terres du domaine familial, le Domaine de Gardrat, en 1995. Ses aînés façonnent du pineau des Charentes depuis 1894. À partir de 1986, son père diversifie la production de la propriété en élaborant des vins de pays. Le Domaine de Gardrat commence à faire parler de lui. Michel Guillard et Jean-Jacques Vallée, les associés à l’origine du Vignoble Les Hauts de Talmont, sollicitent alors Lionel Gardrat pour intégrer leur projet en prenant la responsabilité de la conduite de la vigne et des vinifications.

Un vignoble comme une feuille blanche

Michel Guillard est à l’origine du projet et également à la tête de la collection « Inventaire des territoires », il est en charge des relations avec le monde du vin. Petit-fils de négociant en vin et homme de marketing, Jean-Jacques Vallée assure quant à lui la commercialisation et la communication des produits.

Avec ce vignoble, nous partions de zéro.

Les premiers pieds sont plantés en 2000 sur ce site impressionnant surplombant la Gironde du haut de la falaise, tout est à faire. Les premiers colombards sont vinifiés en 2005 et les vins rouges en 2011. Cette même année, la maison de l’ancien propriétaire des terres agricoles est mise en vente, elle sert désormais de chai. En 2014, le domaine reçoit les certifications AB, Demeter et Biodivin. Des distinctions qui font des Hauts de Talmont le seul producteur des Charentes à pouvoir se prévaloir de cette triple reconnaissance.

Un vignoble où tout est à inventer

La vigne est ancrée dans un terroir à l’influence océanique fortement marquée. Dans le contexte actuel de réchauffement climatique, c’est un atout indéniable. De manière générale, le phénomène de tampon créé par la présence de l’eau est intéressant car il atténue les variations climatiques, rendant les températures, élevées comme basses, moins extrêmes.

En 20 ans, nous avons fait un domaine de A à Z !

Il a fallu tout inventer se souvient Lionel Gardrat, épaulé par Denis Dubourdieu pour le colombard, et par Jean-Claude Berouet pour l’ensemble des vins, qu’il continue d’accompagner. Après quelques tâtonnements, l’introduction de la biodynamie se révèle très bénéfique. Le rendement a baissé et la vendange est devenue manuelle mais tout se passe plutôt bien même s'il continue d’apprendre à chaque millésime.


Aujourd'hui le domaine bénéficie d'un superbe outil avec un chai à barriques enterré. En toute logique, la suite s’écrira autour du partage avec le public de ce site exceptionnel.

 

► Lire l'article complet

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière