Premium
Commentaires
IREF

A quoi ressemble une politique ultra-libérale appliquée à la filière vin?

Publié le 19/01/2018 - 16:39

Dans un article publié sur le site Internet de l’IREF, un think tank qui déclare « militer pour la liberté économique et la concurrence fiscale », Laurent Pahpy, se propose de répondre à la question : « Comment rétablir la compétitivité de la viticulture française ? », en appliquant la thèse du libéralisme économique à la filière.

L’Institut de recherches économiques et fiscales (IREF) est un think tank plaidant pour l’application d’une économie libérale dite néoclassique. Dans la théorie, cette thèse conteste la légitimité et l’efficacité de l’État dans le champ de l’économie. L’État doit...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière