Imprimer
Commentaires
Cash Investigation

Pour Forum Phyto, le magazine ment par omission

Publié le 03/02/2016 - 16:35

« Cash Investigation est en service commandé et ment par omission » : voilà le titre de l’article de Forum Phyto, suite à l’émission de France 2 d’hier soir.

 

 

"Un peu de recul s’impose", complète Forum Phyto. « Sur son site, Générations Futures, ONG anti-pesticides par principe, annonce fièrement avoir « grandement travaillé au documentaire, en relation étroite avec le journaliste Martin Boudot pendant près d’un an ». Et annonce déjà que cette émission leur « sera très utile pour faire avancer [leurs] dossiers »
 

Qu’une émission d’actualité fasse une enquête sans ménagement pour des filières est en soi une bonne chose, souligne Forum Phyto. Dans le cas présent, on peut d’ores et déjà regretter l’approche uniquement à charge du reportage. Seule nuance : dans le débat qui suit en 2° partie de soirée, Jean-Charles Bocquet, directeur de ECPA (firmes phytos au niveau européen) a été invité à participer au débat. C’est loin d’être suffisant pour équilibrer le débat face à tous les autres intervenants uniment à charge…

Si l’émission a raison de mentionner que les produits phytosanitaires peuvent être dangereux, et qu’ils ne doivent pas être utilisés à la légère, elle pèche par omission sur divers points, complète Forum Phyto :
– Aucune mention de l’utilité des pesticides : Que proposent les prophètes de malheur face au virus Zika (santé humaine), à la mouche Drosophila suzukii (dévastant les fruits rouges), au mildiou (ennemi historique des pommes de terre et de la vigne), etc.
– Aucune mention des démarches de progrès passées ou en cours : gestion des emballages vides et des produits non utilisés, protection des utilisateurs
– Aucune mention des améliorations passées ou en cours des produits eux-mêmes : substances actives plus sélectives, plus dégradables, moins impactantes, amélioration des formulations (par exemple granulés au lieu de poudre),
– Aucune mention des améliorations du matériel de pulvérisation : postes de remplissage, contrôle obligatoire des pulvérisateurs, précision accrue, dispositifs anti-dérive
– Aucune mention des mécanismes de décisions chez les agriculteurs : formation, information, outils d’aide à la décision
– Aucune mention des réglementations européenne et française, parmi les plus restrictives au monde
– Aucune mention de la diminution massive des volumes utilisés déjà réalisée :50% de moins en 50 ans.

La conclusion de Forum Phyto :

" Les agriculteurs sont dans une démarche constante de progrès pour améliorer leurs pratiques. A chaque fois que les producteurs peuvent se passer des pesticides, naturels ou de synthèse, ils s’en passent, et avec plaisir ! Mais les agriculteurs, comme l’ensemble de la société, a BESOIN des pesticides. Car la nature n’est pas a priori bienveillante : les cultures doivent être protégées. L’heure est grave. Il est urgent que les médias et le personnel politique arrêtent d’être les serviteurs de la démagogie environnementaliste primaire. La profession agricole est maintenant mobilisée pour expliquer la réalité de son travail et sa qualité. Il faut encore développer cette mobilisation pour faire que les médias finissent faire des émissions un peu plus équilibrées. "

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière