Imprimer
Commentaires
Aides à l’agriculture bio

La FNAB maintient la pression

Publié le 01/03/2017 - 14:55

Face au retard de 2 ans de versement des aides à l’agriculture bio, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique (FNAB) a organisé ses derniers jours des manifestions, et a interpellé Stéphane Le Foll et François Hollande lors du Salon de l’agriculture.

Hier, mardi 28 février, Stephane Le Foll a annoncé qu’une enveloppe de 343 millions d'euros allait être débloquée d'ici le 31 mars, pour permettre de régler 80% des sommes dues au titre des aides bio et des MAEC (mesures agro-environnementales) pour l’exercice 2016.

Par ailleurs - comme le demandait la FNAB - les intérêts sur les prêts contractés par les paysans bio pour faire face aux retards seront pris en charge par un Fonds d'Allégement de Charges (FAC). Enfin, le Ministre souscrit à la demande de la FNAB d'un report de cotisation MSA (Mutualité Sociale Agricole) pour les productrices et producteurs concernés.

Il reste que les soldes 2015 des aides ne sont toujours pas réglés, que leur versement n’est pas prévu avant le deuxième semestre 2017, et que le soutien à l’agriculture bio est aujourd’hui menacé, indique la FNAB dans un communiqué d’hier, ajoutant :

« Les enveloppes 2015-2020 prévues par les régions pour les aides à la bio sont en effet largement insuffisantes et les récentes déclarations du président de la Commission de l’agriculture des Régions de France, Jean-Pierre Raynaud, font craindre leur suppression pure et simple. Alors que le marché de la bio connaît une croissance record et qu’il faut plus d’exploitations labellisées pour répondre à la très forte demande sociétale, ce serait une grave erreur de cesser d’investir dans cette transition écologique, fortement créatrice d’emplois et respectueuse de l’environnement. »

La FNAB reste donc mobilisée pour le versement total des aides 2015 et 2016 et pour que l’Etat et les régions s’engagent à aider dans les années à venir tous les agriculteurs qui se convertissent à la bio, mais aussi tous ceux qui sont déjà certifiés, pour les services environnementaux qu’ils rendent à la collectivité.

Aujourd’hui même, une délégation régionale de la FNAB a remis 300 lettres d’agriculteurs réclamant le paiement des aides aux élus de la région Grand Est.

Une nouvelle manifestation est prévue vendredi 3 mars, à Nantes.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière