Imprimer
Commentaires
Chiffres

Dynamisme en pays d'Oc IGP sur la campagne 2013/14

Publié le 02/04/2014 - 18:36

Source : communiqué de presse d'InterOc

Sorties de chai : un nouveau record

En atteignant 5,82 millions hl sur un an à fin novembre 2013, les sorties de chai ont atteint un nouveau record avec une hausse de +9,1% (+490 000 hl). Cette hausse se décline sur les trois couleurs : en rouge +5,3% (+172 000 hl) en rosé +13,4% (+153 000 hl) et en blanc +16,4% (+165 000 hl).
 

Achat de vrac : + 26,5 % en un an

La demande est confirmée par l’activité achats vrac des metteurs en marché en hausse de +26,5%. A fin janvier 2014, plus de 3 millions d’hl ont été contractés contre 2,4 millions d’hl il y a un an :   

  • en rouge : +5,8% (1,4 millions d’hl), le Merlot +19,3% (715 000 hl), le Cabernet-Sauvignon à  +2,1% (405 000 hl), la Syrah -3,7% (183 000 hl) 
  • en rosé : +49,4% (921 000 hl), le Grenache Noir +32% (268 500 hl), le Cinsault +30,7% (259 300 hl), la Syrah +73,9% (238 700 hl) et le Merlot +106,7% (51 200 hl) 
  • en blanc : +55% (726 000 hl) et le Chardonnay +77% (372 900 hl), le Sauvignon +41,5% (234 200 hl) et le Viognier +28,5% (42 600 hl)  

Une consolidation des cours raisonnée

La récolte 2013 du Languedoc-Roussillon est exceptionnelle, tant en termes de qualité que de volume, dans un contexte national bien différent. La forte demande du négoce pour Pays d’Oc IGP, confirme leur implication vis-à-vis de la dénomination, mais aussi l’intérêt qu’elle représente pour sécuriser leurs assortiments. 

  • en rouge : de +0,50 à +2,00€/hl selon les cépages 
  • en rosé : +3,00€/hl pour se positionner à 76 €/hl 
  • en blanc : de +0,50 à +2,00€/hl selon les cépages  

    

Inter Oc invite à l’utilisation du contrat triennal  

Stabilité de l’approvisionnement, de la qualité et des prix donne de la sécurité à tous les maillons de la chaîne Pays d’Oc IGP. En conséquence, la demande de vins Pays d’Oc IGP continue de progresser avec un nombre important d’opérateurs et de transactions.   
Dès lors, le contrat triennal offre à tous les acteurs de la filière la possibilité de conclure des partenariats équitablement concertés et pérennes.   
Construit avec les parties prenantes, le contrat triennal préserve la souplesse nécessaire à l’adaptation au marché et n’entrave, en aucune manière, la liberté de négociation.  Les volumes par couleur et par cépage peuvent faire l’objet de modifications ultérieures tout en garantissant un flux de transactions régulier et convenu.  

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière