Imprimer
Commentaires
Marché

Dans le bordelais, la crise inquiète

Publié le 19/06/2019 - 16:48

La campagne des primeurs 2018 est morose, et le marché international, peu dynamique, indique Sud Ouest. Les stocks de Bordeaux s'accumulent sans être écoulés. Sur une production d'environ 5,5 millions d'hectolitres, seulement 4,2 millions ont été commercialisés ces douze derniers mois. Moins 20% de ventes en un an. Du jamais vu dans le bordelais.

Face à cette perte d’un million d’hl de vin au niveau des ventes. Le vignoble doit revoir tout son modèle, déplorait-on lors de l’assemblée générale de la Fédération des grands vins de Bordeaux.

"Pour l'instant on n'est pas capable de vendre du Bordeaux rouge. Ce n'est pas un problème de prix. Il n'y a pas d'acheteur", témoigne à France 3 un courtier installé dans le bordelais.

Le marché chinois, parmi les premiers acheteurs, est en berne. "Sur le marché chinois on est à moins 20% depuis un an, avec des complications liées plutôt aux droits de douanes qui nous sont peu favorables et qui sont plutôt à l'avantage des vins australiens et chiliens", indique le directeur du syndicat des Blaye - Côtes de Bordeaux Mickaël Rouyer.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière