Imprimer
Commentaires
LE PORTRAIT DU MOIS DE L'AGENCE FLEURIE

Caroline et Ludovic Decoster, vignerons au Château Fleur Cardinale, grand cru classé de Saint-Émilion

Publié le 29/04/2021 - 12:45

L'Agence Fleurie nous propose de découvrir le portrait de Caroline et Ludovic Decoster, vignerons au Château Fleur Cardinale, grand cru classé de Saint-Émilion.

Un écosystème bouillonnant

Caroline et Ludovic aiment décrire Fleur Cardinale comme un « écosystème » composé de multiples entités. Au centre, la vigne et le vin, entourés de nombreuses ramifications, notamment une importante dimension environnementale liée au développement durable et une autre autour de la communication et de l'envie de partager leur enthousiasme pour le vin avec de nombreux projets gravitant autour.

Fleur Cardinale vit et vibre de multiples initiatives. 

Fleur Cardinale vit et vibre de multiples initiatives. Récemment, le domaine a invité le slameur bordelais Souleymane Diamanka à déclamer son nom dans une composition. Le château propose, depuis 2020, une édition limitée. Hard rockeur sur le millésime 2018, le chevalier de Fleur Cardinale se fait surfeur sur les magnums de 2019 et poursuivra ses aventures à travers de futures déclinaisons décalées de l’étiquette de ce grand cru classé.

 

Slow tourisme et conversion bio

Le nouveau chai de Fleur Cardinale s’inscrit dans l’idée d’un tourisme qui prend son temps. Accueillis en tout petit groupe, les visiteurs évoluent selon un parcours ajusté à leurs envies. L’offre œnotouristique du château fait la part belle à l’intimité et au partage de la réalité du vigneron avec la présence d’un couloir sensoriel. Avec son plafond tapissé de sarments, il permet d’appréhender la biodiversité à travers des sons et un jeu de lumières. 

L'idée d'un tourisme qui prend son temps.

2021 marque également l’entrée du domaine dans une phase de conversion en agriculture biologique, une suite logique de ce qui a été mis en œuvre au cours des deux dernières décennies. Reminéralisation des sols, biodiversité aux abords des parcelles, réservoir écologique...
Et ensuite ? Caroline et Ludovic Decoster cherchent à aller plus loin, par exemple en se lançant dans un projet de reforestation : chaque année le domaine à contribuer à l’implantation de 10 000 arbres, un pour chaque caisse vendue !

Découvrir le making-of de ce portrait du mois de l'Agence Fleurie :

► Lire l'article complet

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière