Imprimer
Commentaires
Blaye, Cadillac, Castillon, Francs

Union des côtes-de-bordeaux: les feux sont au vert

Publié le 20/04/2015 - 15:50

Jeudi 16 avril 2015, à l’occasion de son 5e anniversaire, l’Union des côtes-de-bordeaux a présenté l'évolution des côtes-de-bordeaux ces cinq dernières années, et ses perspectives de développement. Cet événement a aussi été l'occasion de dévoiler une nouvelle identité visuelle. Pour rappel, l'Union des côtes-de-bordeaux regroupe quatres appellations: blaye-côtes-de-bordeaux, cadillac-côtes-de-bordeaux, castillon-côtes-de-bordeaux, et francs-côtes-de-bordeaux.
 
Stéphane Héraud, président de l'union a indiqué:

"L’Union des côtes-de-bordeaux représente 1 000 viticulteurs et près de 11 000 ha de vignes, avec 500 000 hectolitres produits chaque année, dont 97 % de rouges, les côtes-de-bordeaux représentent 10% des vins de Bordeaux."

Il a également souligné les résultats de l’appellation en net progrès entre 2009 et 2014:

  • les ventes ont progressé de 10%;
  • l’AOC côtes-de-bordeaux est la 3e appellation en rouge la plus vendue en France, ce qui prouve notre dynamisme;
  • la commercialisation en bouteille est passée de 47 à 62%;
  • le négoce reste un acteur important avec 38% de nos vins commercialisés en vrac;
  • le cours des vins en côtes-de-bordeaux en vrac a augmenté de 980 à 1 400 euros le tonneau en cinq ans, ce qui indique une revalorisation de nos vins;
  • en grande distribution, le prix de vente moyen a atteint 4,07 € contre 3,52 € en 2009;
  • l’export a été doublé en cinq ans, passant de 11 à 22%, et nous ne relâchons pas les efforts: nous espérons atteindre 40% dans les prochaines années en visant les prescripteurs en priorité.

L'export multiplié par deux

Parmi les pays visés, on citera notamment les États-Unis, la Chine, puis le Japon. En Europe, l’Allemagne est un marché d’intérêt pour sa proximité qui facilite la promotion par les vignerons. En cinq ans, l’union a d’ailleurs multiplié par quatre ses opérations de promotion en France et à l’étranger. Elle organise aujourd’hui une quarantaine d’opérations par an.

"Le négoce nous a demandé de nous positionner dans la gamme des vins de Bordeaux. Il était aussi important d’avoir une identité claire pour être mieux identifié auprès des consommateurs.  Nous nous situons dans le cœur de marché, entre 5 et 10 euros pour 80% de nos vins," a estimé le président.

Patricia Zabalza, directrice de l'union précise:

"Il était essentiel de retravailler notre image, notre identité et les mots-clés qui nous caractérisent pour proposer à tous nos partenaires un message clair et cohérent à diffuser aux prescripteurs et clients."


Les mots-clés qui caractérisent les côtes-de-bordeaux

Côtes & Cœur

L’union des côtes-de-bordeaux  souhaitait un logo et un slogan plus fédérateurs. Le nouveau slogan est le jeu de mot: Côtes & Cœur  (entendre: côté cœur). "Côtes" fait bien sûr allusion aux vins produits sur des côteaux qui caractérisent historiquement les quatres appellations de l'union.


La nouvelle identité visuelle de l'Union des côtes-de-bordeaux, définie par l'agence bordelaise Kubik.

 

"Au-delà d'une simple identité visuelle,  ce que nous voulons mettre en avant avec cette nouvelle image et ce message, c’est l'amour du terroir, le cœur à l'ouvrage de nos vignerons, ces moments d'émotions autour d'un vin de côtes-de-bordeaux. Les côtes-de-bordeaux, c'est avant tout l'union de valeurs: la convivialité, le partage, la générosité... et des ambitions communes pour l'avenir", insiste Patricia Zabalza.

L'esperluette (&) évoque le partage, sur la boucle du haut, on y voit un verre de vin rouge. La bouteille noire ardoise évoque la modernité que veut véhiculer l'appellation rappelant les ardoises de certains restaurants ou bistros modernes. Enfin, cette bouteille noire fait le lien avec la nouvelle la campagne de publicité du CIVB.

La famille s'agrandit

Du côté des nouveautés, l’Union des côtes-de-bordeaux a été sollicitée par l’appellation sainte-foy-bordeaux. Un dossier a été déposé début juillet 2014 pour intégrer l'Union. Si l’INAO valide cette entrée dans l’appellation, sainte-foy-côtes-de-bordeaux deviendra le 5e enfant de la famille avant les vendanges 2016.

"Le fait qu’une famille s’agrandisse est un signe positif et preuve de dynamisme. Côtes-de-bordeaux-saint-macaire, pourrait devenir le 6e enfant de l’Union des côtes-de-bordeaux, ce qui serait l’opportunité pour les vignerons de Saint-Macaire de créer une appellation en rouge. Mais prenons le temps d’accoucher de notre 5e enfant", a conclue Stéphane Héraud avec humour.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière