Imprimer
Commentaires
Interprofession

InterLoire revoit sa gouvernance pour le plan « Val de Loire 2030 »

Publié le 17/01/2019 - 09:59

« En Val de Loire, la production viticole n’est pas aussi spécialisée que dans d’autres vignobles, avec davantage de diversifications agricoles sur le territoire, explique Jean-Martin Dutour, président d’InterLoire, évoquant l’enjeu de la professionnalisation. C’est dans ce sens que nous avons voulu renforcer notre collaboration avec les chambres d’agriculture, en nous appuyant sur le Conseil de bassin existant, et en mettant en place un Conseil professionnel de bassin. Nous sommes le premier vignoble français à se structurer ainsi par une nouvelle gouvernance politique ! »

Le premier Conseil professionnel de bassin a eu lieu le 15 janvier au Sival. Une convention cadre, pour officialiser cette collaboration, a d’ailleurs été signée lors du Salon, en présence de Jean-Marie Barrillère, président du CNIV et Jérôme Despey, président du Conseil spécialisé vins de FranceAgriMer, venus encourager la démarche.

InterLoire a réuni le premier Conseil professionnel de bassin, le 15 janvier au Sival, basé sur une collaboration renforcée avec les chambres d’agriculture. Photo InterLoire

Plan filière 2030

L’objectif affiché est de porter le plan filière 2030, en prenant en compte les mutations économiques, techniques, sociales et sociétales, traduites dans les quatre engagements des États généraux de l’alimentation (EGA). « L’enjeu est de valoriser au mieux nos compétences complémentaires : sur l’amont de la filière et des entreprises pour les chambres d’agriculture, et sur l’aval et la connaissance des marchés pour l’interprofession », poursuit Jean-Martin Dutour.

Le Conseil comprend six représentants des chambres régionales d’agriculture (trois pour les Pays de la Loire et trois pour la région Centre), des représentants d’InterLoire, de la CVVL, de l’INAO, de l’UMVL, de l’Anivin, et de l’IFV.

Quatre groupes de travail ont été définis sur la base des quatre engagements des EGA. « L’objectif est de faire une restitution du plan "Val de Loire 2030" au Conseil de bassin de juin 2019, avec des propositions d’actions, selon des plans définis sur six ans, révisables tous les trois ans », détaille le président d’InterLoire (renouvellement des élus de l’interprofession tous les trois ans, et tous les six ans pour les chambres d’agriculture).

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière