Imprimer
Commentaires
Robotique

Le robot Trektor mise sur un moteur hybride

Publié le 09/04/2020 - 08:00
Le Trektor de l’entreprise Sitia est désormais en phase d’industrialisation, au prix affiché de 200 000 euros. Photo : Olivier Lév^que/Pixel 6TM.

À la différence de ses concurrents, Ted (Naïo) et Bacchus (Vitibot), le robot Trektor, issu du projet Pumagri porté par l’entreprise nantaise Sitia, valorise une motorisation hybride. Sival d’argent 2020, ce robot enjambeur s’adresse à la viticulture (vignes étroites et larges), au maraîchage et à l’arboriculture. Désormais en phase d’industrialisation, ce robot autonome de 2,7 tonnes avec deux roues motrices arrière, se guide par RTK et caméra, et travaille sur des pentes et dévers allant jusqu’à 15  %.

« La motorisation hybride permet notamment un travail silencieux avec l’électrique aux abords des riverains, et une autonomie de puissance de travail avec le diesel dans la parcelle, indique Yoann Barbey, directeur industriel Sitia. Le Trektor est aussi le seul robot a pouvoir valoriser les outils existants, en particulier pour le travail du sol, avec son attelage trois points et sa pompe hydraulique de 25 l/min. Enfin, ce robot est le seul à pouvoir ajuster la largeur de travail, de 1,04 à 2,40  m de voie, et en hauteur, de 1,10 à 1,50  m. » Le prix annoncé de 200 000 euros s’ajustera en fonction du marché, d’après Sitia, qui annonce que plusieurs machines vont être livrées en 2020 pour des démonstrations, en France et au-delà (en Australie notamment).

Chères lectrices, chers lecteurs,
En ces temps de crise, Groupe6TM, éditeur de votre magazine "Viti" et son site mon-viti, a décidé de vous donner libre accès à l’ensemble des contenus désormais publiés sur www.mon-viti.com. En raison de l'arrêt de l'activité de nos prestataires (imprimeur et routeur), vos prochains magazines papier "Viti" et leurs pages leaders pourraient ne pas être imprimés et livrés.
À période exceptionnelle, mesure exceptionnelle : nos journalistes continuent de vous informer par le biais d'une newsletter quotidienne et gratuite, comportant les dernières informations vérifiées sur la crise sanitaire, ainsi que celles en lien avec votre secteur d’activité.
>> S’abonner à la newsletter gratuite quotidienne.
Votre expertise et vos expériences nous sont précieuses. N’hésitez pas à nous en faire part sur les réseaux sociaux (TwitterFacebook et LinkedIn). Nous nous en ferons l’écho à chaque fois que vos retours seront utiles à la communauté.

Article paru dans Viti 450 de mars 2020

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière