Imprimer
Commentaires
Site marchand

Les Grappes : des ventes éthiques de vin, de l’info en +

Publié le 08/07/2016 - 10:00

Le site de vente en ligne Les Grappes s’inscrit dans la tendance de recherche d’authenticité et de contacts vrais avec l’homme qui se cache derrière la bouteille. Les Grappes construit sa notoriété sur sa philosophie et sa sélection de vignerons, mais aussi sur son partenariat avec Le Parisien.

« Notre concept : rapprocher les vignerons des consommateurs. » Cette stratégie est celle déployée par le site de vente en ligne dédié au vin Les Grappes. Depuis deux ans, la société propose une sélection de vins de vignerons vendus au « prix domaine ».

En plein dans l’ère Tripadvisor, Les Grappes est construit comme une plateforme communautaire où chaque membre peut partager son avis sur les vins achetés et dégustés.

Dans la mouvance forte de la recherche d’authenticité et de la personnification du vin, chaque produit est associé à son producteur. Le vigneron est mis en avant via son nom propre, sa photo et un texte lié décrivant son histoire, son travail et ses valeurs. Ce dernier a aussi la possibilité d’interagir avec les consommateurs en répondant à leurs commentaires. Sur Les Grappes contrairement à des sites purement marchands, le vigneron référencé n’est pas passif. Sa contribution peut aider à booster les ventes. La notion de relation directe « vigneron-consommateur » se ressent même dans la construction du site. Le premier onglet visible sur la page d’accueil du site ne renvoie pas vers la page « Nos vins » mais vers la page « Nos vignerons ».

Sur 10 €, le vigneron récupère 8 € et Les Grappes 2 €

Le vigneron tient une position centrale dans la stratégie marketing du site Les Grappes. Pour être en cohérence avec l’image de plateforme de vente sociale et éthique, le site affiche et revendique sa politique d’achat. Les Grappes est un intermédiaire qui se veut éthique dans sa prise de marge.

« Avec Les Grappes, le vigneron – qui cède habituellement 40 à 50 % de sa marge à des intermédiaires – conserve 80 % de sa marge sans investissement préalable. »

Nicolas Gravelier, responsable commercial Les Grappes, complète cette explication : « Le prix de vente est déterminé par le vigneron. Il doit prendre en compte sa marge, notre commission constante qui est de 20 % sur le prix de chaque bouteille, et les frais de port qui sont offerts aux membres à partir de six bouteilles. Pour un produit vendu à 10 euros sur le site, le vigneron récupère 8 euros et Les Grappes 2 euros. Les Grappes ne possède pas de local de stockage. Notre commission sert à rémunérer l’équipe et à développer l’activité, mais pas à amortir un entrepôt. Lorsqu’une commande est passée sur notre site, nous envoyons un message au vigneron. Il prépare la commande et un de nos partenaires transporteurs vient la retirer pour la livrer dans les 72 heures aux clients. »

Le modèle économique et marketing ressemble beaucoup à celui de Wine Republik, exposé dans le dernier numéro de Viti Leaders. Néanmoins, des différences sont à pointer.

28909_notes.jpg

Un site de vente cobrandé avec LeParisien.fr

Les Grappes possède dans sa communauté deux types de prescripteurs pourvoyeurs d’avis : les membres, particuliers achetant du vin, et les ambassadeurs, « amateurs éclairés, professionnels du vin ou bons vivants reconnus ». Parmi eux, notons Jules Lamon, community manager du forum www.winemak-in.com, ou encore Audrey Martinez, auteur du blog La Wine-ista.

Les Grappes n’est pas qu’une plateforme collaborative de vente de vin. Le blog de la marque sert de contenu officiel à la rubrique « Vin » du site d’informations Le Parisien. « Leparisien.fr est un partenaire important pour Les Grappes, détaille Nicolas Gravelier. Cette association de marques nous permet d’avoir une plus grande visibilité et notoriété. Pour les vignerons référencés chez nous, c’est aussi un plus car au travers d’articles publiés sur le blog et la rubrique “Vin”, nous les mettons en avant et faisons des liens vers le site de vente. La ligne éditoriale de “les grappes.leparisien.fr” est totalement en phase avec la stratégie marketing du site de vente : simplicité, pédagogie ludique, information solide… mais décalée ! »

Article paru dans Viti n°417 de mai/juin 2016 vtlead417_01_couv.jpg

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière