Imprimer
Commentaires
Exportation

​La guerre vino-voltaïque est déclarée

Publié le 05/06/2013 - 17:25
Le soleil ne brille pas sur les relations commerciales sino-européennes.

Mardi 4 juin, la Commission européenne a annoncé vouloir taxer plus fortement les importations de panneaux photovoltaïques en provenance de Chine. Cette décision fait suite aux mécontentements des entreprises européennes du secteur. Ces dernières accusent la Chine de concurrence déloyale. Les sociétés chinoises vendraient leur panneaux en dessous de leur coût de revient. Un cas d’école de dumping.

Mais quel rapport avec la filière vitivinicole européenne?

Aujourd’hui, l’association chinoise des producteurs de vins (CADA), a demandé le lancement d’une enquête antidumping et antisubventions à l’encontre des vins européens importés en Chine. Les autorités chinoises ont accepté la demande…

Tout le monde y voit, bien entendu, les représailles à la décision de la Commission européenne. Les Chinois retournent les accusations de dumping contre les vins de l’UE.  
 
Dans son dernier communiqué de presse, la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux de France (FEVS) réagit de manière mi-figue mi-raisin à cette annonce:

À ce stade, les autorités chinoises n’ont pas publié de décision officielle relative au lancement de ces enquêtes, rendant prématuré toute appréciation sur celles-ci.

Louis Fabrice Latour, le président de la FEVS complète:

Dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale, l’instrumentalisation de notre secteur dans un différend commercial est particulièrement regrettable. Nous espérons vivement que l’Union européenne et la Chine sauront dénouer ces tensions commerciales par la voie du dialogue et de la négociation.

Tout au long de la journée les professionnels ont joué la carte de l’apaisement et de la confiance. 
Ainsi  Joël Forgeau Président de Vin & Société déclare:

Nous restons confiants et nous observerons avec attention les négociations en cours puisque tous les acteurs en présence ont intérêt à une sortie de crise.
 

Et surtout les vignerons, car la Chine représente le troisième marché pour les exportations françaises de vin. Le marché est estimé à près de 800 millions d’euros.

C’est quoi le dumping ?

En commerce international, le dumping est la vente dans un autre pays à un prix inférieur à celui pratiqué dans le pays d'origine de l'entreprise. L'objectif est de conquérir des parts de marché. L'entreprise s'appuie souvent sur des subventions à l'exportation pratiquées par l'État où a lieu la production. Les règles de l'Organisation mondiale du commerce autorisent le pays victime du dumping à appliquer un droit de douane anti-dumping qui compense les subventions afin de défendre ses producteurs nationaux.
 
Plus d'infos :

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière