Commentaires
Eau

Hydro-rétenteurs, biochar, Transformer® : les pistes pour diminuer le stress hydrique des vignes

Premium
Publié le 19/07/2019 - 11:00

Pour limiter le stress hydrique des vignes, l’un des leviers consiste à « conserver » l’eau dans le sol et à éviter les pertes, afin que chaque goutte de pluie ou d’eau apportée par l’irrigation profite à la vigne. L’addition dans le sol de composés capables de stocker l’eau puis de la restituer en fonction du besoin des plantes est une piste à l’étude.

Commentaires

ApeX Vigne, l’application pour estimer la contrainte hydrique

Publié le 10/07/2019 - 17:09

L’Institut Français de la Vigne et du Vin (IFV) et Montpellier SupAgro, soutenus par la région Occitanie, viennent de lancer une application mobile gratuite basée sur la méthode des apex pour suivre l’évolution de la croissance des vignes et estimer le niveau de contrainte hydrique : ApeX...

Commentaires
Eau

Petits apports d’eau fréquents ou gros apports peu fréquents lorsque l’on irrigue ses vignes ?

Premium
Publié le 04/06/2019 - 10:31
Thibaut Scholasch est  le cofondateur de Fruition Sciences. Pour lui,  une stratégie d’irrigation raisonnée doit être basée  sur des apports le plus espacés possible.

Pour pratiquer une irrigation de précision, le pilotage des apports est aussi important que l’estimation des besoins en eau de la vigne. Des experts de l’irrigation donnent leurs points de vue sur la meilleure stratégie à appliquer.

Commentaires

Qu'allez vous faire pour atténuer les conséquence du changement climatique sur les vignes?

Publié le 10/05/2019 - 09:34

Dans un contexte de changement climatique, et face au constat de ses conséquences sur la viticulture, le projet LIFE-ADVICLIM a pour objectif d’étudier des scenarii d’adaptation et d’atténuation, à l’échelle des terroirs viticoles, pour différents vignobles représentatifs de la diversité...

Commentaires
Désherbage

Trois paillages testés sur le cavaillon

Premium
Publié le 08/03/2018 - 12:01

Contre le stress hydrique de la vigne et l’enherbement sous le rang, le GDDV41 a testé en 2017 trois types de paillage du cavaillon : miscanthus, paille de coco et mélange tourbe-écorces. Les résultats ont été présentés lors de la journée sur la gestion durable des sols viticoles du Vinopôle à Cheverny, le 30 novembre dernier.

Commentaires
Agroécologie

Mycorhizes en vigne : une symbiose invisible mais essentielle

Premium
Publié le 16/12/2016 - 15:53
à l’œil nu, il n’est pas possible de déterminer la présence de mycorhizes sur les radicelles.  Photo : Sophie Trouvelot

Pas toujours facile de savoir ce qui se passe sous la surface du sol. Les mycorhizes, symbioses champignon-racine, jouent un rôle déterminant au vignoble. Échange de nutriments, meilleure tolérance au stress hydrique, maintien du sol font partie des bénéfices avérés de la mycorhization, d’autres effets restent encore à explorer, par exemple sur la qualité du raisin.

Pages

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière