Imprimer
Commentaires

Les "Bénés" sont toujours là !

Publié le 22/05/2015 - 09:00

On croise encore des tracteurs hors du commun dans le Beaujolais. S'ils sont sortis des ateliers Bénétulière au siècle dernier, ils trouvent encore une utilisation de nos jours. Emblèmes de la région, robustes, polyvalents, les "Bénés" ont silloné les pentes des vignobles pendant des décennies et résistent encore !

Sous l'occupation, les premiers Bénétullières étaient basés sur des châssis automobiles. L'assemblage de différentes pièces, à la demande des viticulteurs, a fait d'Antoine Tullière (réparateur et forgeron) l'initiateur d'une épopée mécanique. Après guerre, les ateliers, situés au Pérréon (69) ont vu sortir des tracteurs-porteurs équipés d'une bennette polyvalente et d'un treuil. Pour travailler l'inter-rang, il fallait garer le tracteur en haut de la parcelle et la charrue était tirée par le treuil. Les centrales de sulfatage ont également été adaptées sur ces engins oranges.

Véritables couteaux suisses dans le travail du viticulteur, certains passionnés les restaurent. La mémoire viticole, portée par ces machines, les fait vivre au-delà du Beaujolais.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière