Commentaires
ENTRETIEN SOUS LE RANG

Le tondo-broyeur de Braun rattrape les pousses d’herbe extrêmes

Publié le 16/11/2012 - 13:40

Le constructeur allemand Braun propose un tondo-broyeur intercep depuis fin 2010 mais qui vient d’évoluer : sa largeur de travail est passée de 50 à 35 cm.

Ce matériel se monte sur la base intercep LUV de la marque. Il est constitué de quatre rangées de fléaux qui broient l’herbe. Des doigts en caoutchouc (4 rangées de deux) sont installés à son extrémité pour nettoyer au plus près du cep, et un petit rouleau arrière suit le sol. Une roue de terrage est située à l’avant du tondo-broyeur, pour régler la distance au sol. L'appareil est équipé d’un palpeur hydraulique, avec sensibilité réglable, pour permettre à l’outil de se dégager au niveau des pieds. Il est néanmoins possible de travailler sans ce tateur. Dans ce cas, la barre en plastique du broyeur s’appuie sur le cep et déclenche le retrait. On peut passer cet outil à une vitesse de 2,5 ou 3 km/h.

Selon Thierry Daulhiac, co-concepteur de l’engin, et vigneron dans le Bergeracois, le tondo-broyeur ne coupe pas l’herbe de manière aussi nette qu’une tondeuse intercep. Mais il est conçu pour les situations où l’exploitant se fait rattraper par la pousse de l’herbe. Le tondo-broyeur peut passer et déchiqueter les herbes même hautes et avec des tiges larges, là où une tondeuse déclarerait forfait. Par ailleurs, il ne risque pas de blesser les ceps, puisqu'il n'a ni lame ni fil.

L’outil nécessite environ 25 l/min d'huile pour fonctionner. Il vaut 2 400 euros HT pour les clients déjà équipés de la LUV. Pour les autres, l’équipement total monte à 4 293 euros HT.
 
Et vous, comment gérez-vous votre enherbement lorsque vous vous êtes laissé dépasser ?

Ils en parlent :

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière