Commentaires
Bouchage liège

Quand le bouchon prend forme

Publié le 18/06/2014 - 15:58

Que devient la planche de liège naturel destinée à la production de bouchons, après avoir été prélevée sur le chêne ? En premier lieu, les opérations de bouillage et de stabilisation lui confèrent une structure et une consistance qui la rendent apte au façonnage. Ensuite, elle va être découpée transversalement en bandes, d’une largeur légèrement supérieure à la longueur des bouchons à fabriquer.
Arrive alors le passage dans la "tubeuse". La tubeuse est une machine automatique ou actionnée manuellement, entraînant un emporte-pièce rotatif du diamètre adéquat. Celui-ci découpe le bouchon cylindrique dans l’épaisseur de la bande de liège. Ce découpage s’effectue au plus près du ventre, là où le grain du liège est le plus fin.

Par la suite, la longueur et la circonférence du cylindre seront égalisées par meulage. La poussière ainsi produite est réutilisée pour le colmatage des bouchons présentant des imperfections de surface. À cette étape, le bouchon est amené à ses dimensions définitives.
Ainsi, ce bouchon naturel dit "semi-ouvré" va subir en fin de process une série de transformations: triage, lavage et séchage, colmatage (le cas échéant), tri de finition, marquage, traitement de surface, qui vont le conduire au stade de produit prêt à l'emploi. À noter: le lavage consiste à nettoyer et désinfecter le bouchon, à l’aide de peroxyde d’hydrogène ou d’acide péracétique en solutions diluées; le lavage dit "au chlore", abandonné depuis plusieurs années, est désormais interdit par le Code international des pratiques bouchonnières de la filière liège.
Au terme du parcours, une machine compte automatiquement les bouchons. Ils sont finalement emballés dans des sacs plastiques étanches, et peuvent recevoir une ultime dose de SO2 visant à prévenir d'éventuelles recontaminations microbiennes - dans le cadre d'une démarche globale de lutte contre les 2,4,6-TCA. Une fois scellés, les sacs sont emballés dans des cartons et expédiés au client metteur en bouteilles.
 
POUR EN SAVOIR PLUS:
► Le process détaillé de fabrication du bouchon liège naturel, sur le site de la Fédération Française du Liège
En vidéo: naissance du bouchon liège chez Socori - Groupe Bourrassé (1re partie)
En vidéo: naissance du bouchon liège chez Socori - Groupe Bourrassé (2e partie)
 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière