Commentaires
Innovation

E-quadrivigne: un siège électrique, ultra-léger

Publié le 07/12/2016 - 14:04

Le E-Quadrivigne

Déjà primé au Salon Viteff l’an dernier pour le quadrivigne Opti, Didier Tranchant d'ADT Technologies, revient cette année avec le E-quadrivigne, une version électrique du projet.

En tant qu’ouvrier viticole j’avais besoin, au même titre que d’autres personnes dans le milieu, d’une assistance afin de réduire la pénibilité du travail à la vigne.

Le quadrivigne électrique apporte plus de confort au niveau de l’assise, et une meilleure ergonomie que la version précédente. Avec un poids de 20 kg, contre 100 kg pour ses concurrents, il fonctionne avec deux batteries de 36 volt et dispose d’une autonomie de 4 heures qui permet de l’accessoiriser avec, par exemple, un sécateur ASA 65. Un variateur électronique situé à l’avant de la machine, donne la possibilité à l’utilisateur d’avancer et de reculer dans le rang de vigne à la vitesse souhaitée, et une poignée télescopique aide le vigneron à transporter l’engin lors de changements de parcelles.
 

Encore au stade de prototype, la dernière création de Didier Tranchant fera l’objet de tests auprès de viticulteurs dans les mois à venir.
Annoncé à un prix entre 2 500 € et 3 000 €, le E-quadrivigne est potentiellement attendu à la vente pour la campagne 2017-2018.
Le prochain objectif du concepteur est que sa création soit promue par des organismes tels que la MSA ou les CHSCT.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière