Commentaires
Tirage des bois

La tireuse à sarments Provitis évolue encore

Publié le 09/03/2016 - 16:05

Le 10 février 2016, se tenait à Galgon en Gironde une démonstration de matériels viticoles. Le constructeur Provitis était présent avec sa tireuse à sarments VSE 430. Rappelons que cette machine est issue du terrain puisque c’est le viticulteur Jean-Yves-Dézé, dans le Maine-et-Loire, qui en est à l’origine.

Nous l’avons filmé à Galgon mais les résultats n'étaient pas forcément les plus probants du fait d’une faible densité de bois pendant la démonstration. La VSE 430 a cependant déjà fait ses preuves et est d’autant plus performante que la densité de bois est importante, c’est pourquoi le pré-taillage est à proscrire avant de l’utiliser.

Nous vous l’avions déjà présentée à ses débuts en 2013. Mais le viticulteur et le constructeur ne cessent de perfectionner la tireuse à sarments. Plusieurs évolutions récentes sont à noter.

Travail dans des vignes plus étroites

Depuis novembre 2015, un capot pour les vignes plus étroites est disponible. Plus passe-partout, il s'adapte sur tracteurs interligne et enjambeur et permet de travailler dans des vignes à 1,30 m voire 1,20 m.

Le capot présenté à Galgon dans cette vidéo permet de travailler dans des vignes à partir de 1,40 m.

Autre avantage de ce capot plus étroit: il permet de mieux canaliser la dépose des bois au milieu des rangs, souligne Jean-Yves Dézé.

Ce capot est donc également intéressant dans les vignes plus larges et devrait venir remplacer l’actuel capot sur les prochaines machines.

Montage sur enjambeur et machine à vendanger

Autre nouveauté: Provitis propose désormais un montage sur tracteur enjambeur. Preuve en est, cette vidéo réalisée par le constructeur, où l’on observe également le nouveau capot.

De plus, début mars 2016, une démonstration de la machine à tirer les sarments montée sur machine à vendanger a été effectuée en Touraine. Les résultats sont très satisfaisants d'après le constructeur. Voir la photo ci-dessous.

montage_sur_mav_photo._f.renaut_provitis.jpg

photo: F. Renaut/Provitis

Autre évolution : deux hauteurs du cadre enjambeur portant le disque ameneur. La taille S existait sur le modèle de base. Une taille L avec 30 cm de plus en hauteur est maintenant disponible.

Cette évolution fait suite à une démonstration dans le Bordelais en 2015, où nous avions constaté que le cadre n’était pas assez haut, relate Florent Renaut, responsable commercial secteur Grand-Ouest chez Provitis.

Le cadre L devrait séduire certains viticulteurs du Bordelais, de Cognac, de Madiran… Dans le Val de Loire et le Médoc, le cadre S standard suffit.

Relevage des fils

Parmi les adaptations à venir, un système de relevage des fils de palissage, placé côté tracteur.

Il s’agit de la 2e année d’essai chez moi. D’autres viticulteurs ont mis au point des systèmes de relevage. Nous allons faire la synthèse de ces différents essais et un relève-fils devrait être commercialisé d’ici novembre 2016, indique Jean-Yves Dézé.

dsc00050.jpg

Ce nouveau système de relevage conviendra aussi bien pour les piquets en bois que des piquets métalliques. Toutefois, il sera nécessaire que le fil releveur côté tracteur puisse se lever seul, sans risque de retenue, note Florent Renaut.

Des doigts en caoutchouc pour perfectionner le tirage

Enfin, pour améliorer le rendement de tirage des sarments autour des piquets et dans le cas d’un bois fragile ou cassant, en 2015, Jean-Yves Dézé a testé l’ajout de doigts en nylon sur le disque ameneur. Le résultat n'étant pas optimal, il a opté pour quatre doigts en caoutchouc en 2016.

dsc00047.jpg

Le travail est plus doux et le caoutchouc ne se déforme pas, aussi bien sur des piquets en bois que sur des piquets métalliques, et l’on obtient encore un meilleur rendu sur le tirage, se réjouit le viticulteur.

 

Prix départ usine de la VSE 430 : machine à tirer les sarments + mât + distributeur à commande électrique : 30 000 € HT. Pour les viticulteurs possédant déjà un mât Provitis (ou anciennement Binger France), il faudra prévoir un budget de 24 000 € HT.

Contact: florent.renaut@provitis.eu - 06 32 08 02 92

Pour aller plus loin :

 

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière