Commentaires
Vin

Bioprotection : protection partielle des moûts blancs vis-à-vis de l’oxydation

Premium
Publié le 20/01/2021 - 15:45
Les expérimentations sur la bioprotection menées dans le Bordelais montrent que la colonisation du milieu par Torulaspora delbrueckii et Metschnikowa pulcherrima est moins efficace à maturité avancée par rapport à une maturité technologique classique.

La bioprotection comme une alternative au SO2 durant les premières étapes de la vinification (phases préfermentaires) a été étudiée dans le cadre du projet Respect (2017 et 2020) et de la thèse de Sara Windholtz, menée au laboratoire de l’ISVV à Bordeaux.

Commentaires
Vinification

Maîtriser l’oxydation des moûts avec le nouvel équipement Paetzold

Premium
Publié le 02/01/2020 - 14:20
L’oxydation contrôlée des moûts permet de prémunir le vin contre les effets d’un vieillissement précoce, en oxydant dès le moût tout ce qui peut être oxydé. CP : Michael Paetzold.

L’unité d’oxydation contrôlée des moûts, développée par la société Paetzold, injecte de manière automatique une dose d’oxygène préalablement calculée selon plusieurs paramètres : le millésime, le cépage, les pratiques œnologiques de chai.

Commentaires
Vinification

L’oxygénation contrôlée des moûts pour réduire les doses de SO2

Premium
Publié le 16/02/2017 - 10:46
Avant le débourbage, l’oxygénation contrôlée des moûts (O2CM) permet de réduire la sensibilité des vins à l’oxygène. Photo : L. Theeten/Pixel Image

La société Vivelys travaille sur une méthode de protection des jus blancs contre l’oxydation. Avant le débourbage, l’oxygénation contrôlée des moûts (O2CM) permet de réduire la sensibilité des vins à l’oxygène. Des essais couplant l’O2CM et la réduction de doses de sulfites montrent des résultats intéressants sur le profil des vins.

Commentaires

Le glutathion à la mise protège les arômes des vins blancs

Publié le 15/12/2016 - 17:15

L’IFV Sud-Ouest a testé l’ajout de différentes doses de glutathion à la mise en bouteille sur des vins blancs (melon et sauvignon) et rosés (grenache).

L’analyse de ces bouteilles après 12 mois de conservation à 20 °C montre que l’ajout de glutathion a protégé les arômes des vins blancs les...

Commentaires
Œnologie

Lallemand lance une levure pour contrer l’oxydation des vins

Premium
Publié le 27/07/2016 - 15:38
Pure-LeesTM Longevity apporté à 20 g/hl sur un sauvignon a été comparée à un sulfitage à 6 g/hl. Après cinq mois de stockage, la conservation de la couleur est au moins aussi efficace qu’avec le sulfitage et la préservation des arômes variétaux thiolés est meilleure avec la levure inactivée. Photo : plprod/fotolia

La matinée des œnologues de Bordeaux en mars dernier était l’occasion pour la société Lallemand Œnologie de faire le point sur deux nouveautés. La première est une levure inactivée qui protège le vin contre l’oxydation durant le stockage et l’élevage. La seconde permet de réduire le taux d’alcool final en augmentant l’acidité totale, une levure qui pourra donc être utile pour des raisins à forte maturité.

Pages

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière