Commentaires
Taille rase de précision

Quelques précautions pour réussir la TRP

Premium
Publié le 06/12/2015 - 11:29
Outre la rapidité de taille, la TRP conduit à des gains de rendements au départ ainsi qu’une amélioration de l’état sanitaire, souligne Pellenc. Photos : O.Lévêque/Pixel Image

Avec sa machine de Taille rase de précision (TRP), Pellenc souhaite réduire les coûts de production sur certains vignobles, en s’attaquant à l’opération manuelle la plus coûteuse. Pour bénéficier des atouts de cette technique, il est cependant primordial d’avoir une conduite du vignoble...

Commentaires
Château Tourril, Aude

Export et digital au cœur du changement

Premium
Publié le 06/12/2015 - 11:25
Stéphane Kandler, propriétaire du château Tourril : « Depuis le début de nos efforts en 2012, nous sommes passés de presque zéro à 35 % de chiffre d’affaires à l’export, notre objectif est d’atteindre les 50 %. » Photo : Global Vini Services

Lorsqu’il revient sur la propriété familiale en 2012, Stéphane Kandler sollicite l’agence de conseil en marketing Global Vini Services. Il entreprend avec elle un lancement à l’export et une stratégie digitale dynamique. Deux axes jusqu’alors peu développés sur le domaine.

Dans l’Aude, à Roubia,...

Commentaires
Domaine du Coteau des coccinelles (Beaujolais-villages)

Un virage vers la bouteille et les vins naturels

Premium
Publié le 06/12/2015 - 11:15
Jean-Michel et Viviane Tournissoux commercialisent aujourd’hui un tiers de leur production auprès des particuliers, en bouteille ou en Bib. Photo : i. aubert/pixel image

Confrontés à la mévente du beaujolais-villages en vrac au début des années 2000, Viviane et Jean-Michel Tournissoux ont démarré la vente directe aux particuliers à partir de zéro. En parallèle, une rencontre avec Marcel Lapierre a orienté la vinification vers les vins naturels. Treize ans après,...

Commentaires
David Amblevert, président de la FFPV

"Viticulteurs et pépiniéristes, nous sommes de la même famille !"

Premium
Publié le 06/12/2015 - 11:07
David Amblevert, président de la FFPV : « Aujourd’hui, la qualité sanitaire de nos plants est reconnue dans le monde entier. Mais nous ne communiquons pas assez sur nos pratiques. C’est pourquoi nous demandons à l’administration que l’origine du greffon et celle du porte-greffe soient indiquées sur l’étiquette, en plus de l’origine du plant, qui est mentionnée actuellement. » Photo : I. Aubert/pixel image

Comment se portent les pépiniéristes viticoles français ?David Amblevert : Nous avons greffé 215 millions de plants en 2015, une progression de 12 % sur les mises en œuvre en un an ! Cela représente un chiffre d’affaires entre 200 et 250 M€, pour 5 000 équivalents temps plein. Avec notre plan de...

Commentaires
La réponse des notaires Jurisvin

Décès d’un viticulteur et sort des parts de cave coopérative

Premium
Publié le 07/07/2015 - 11:45
Marylène/fotolia

Monsieur Chasselas, exploitant viticole, est décédé en laissant pour héritiers ses trois enfants. Il apportait son raisin à la cave coopérative Muscadelle. Ses héritiers hésitent à reprendre l’exploitation ou à la louer à un repreneur. Néanmoins, ils s’interrogent sur le sort des parts de la société coopérative.

Commentaires
Big data

Objets connectés du vin

Premium
Publié le 01/07/2015 - 11:06

Vous avez un smartphone ? Alors vous possédez un objet connecté. Ces « choses de l’Internet » sont de plus en plus présentes dans notre quotidien. Et dans le vin, ça donne… ? Décodage immédiat !

C’est quoi un objet connecté ?

Un objet connecté est équipé de puces, de capteurs, d’une liaison sans...

Commentaires
La réponse des notaires Jurisvin

La location de salle de réception

Premium
Publié le 07/05/2015 - 11:45
Visions-AD/fotolia

Monsieur Groleau est viticulteur, propriétaire d’un joli château. Plusieurs personnes lui ont demandé s’il serait d’accord pour louer son bien afin d’y organiser leur réception de mariage. Monsieur Groleau est intéressé par cette perspective mais souhaiterait connaître toutes les obligations qui en découlent pour lui en tant que propriétaire-exploitant des locaux.

Commentaires
La réponse des notaires Jurisvin

Acquisition de vignes par un JA en zone de revitalisation rurale

Premium
Publié le 07/04/2015 - 14:00
Deyan Georgiev/fotolia

Monsieur Chardonnay, âgé de 31 ans, souhaiterait s’installer. Il envisage d’acquérir une exploitation située en zone de revitalisation rurale, dont le coût est porté à 400 000 euros. Il est en attente d’une réponse concernant sa demande d’aide à l’installation, mais celle-ci devrait s’avérer positive…

Pages

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière