Premium
Commentaires
Irrigation

Enterré ou aérien : quel goutte-à-goutte choisir ?

Publié le 08/06/2022 - 09:23

L’IFV a mesuré l’impact de la position du goutte-à-goutte sur trois campagnes. Résultat : une installation enterrée génère un bulbe d’irrigation de plus grand volume qu’une installation aérienne pour une même quantité d’eau.

Depuis que l’irrigation est utilisée pour irriguer la vigne, la question se pose de la position des tuyaux : faut-il les laisser sur le sol, en aérien ou les enterrer ? Et au-delà, serait-il plus intéressant de les enterrer sous le rang ou, pourquoi pas, dans l’interrang, afin de favoriser un déploiement latéral des racines ? Pour obtenir des éléments de réponse...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière