Premium
Commentaires
œnotourisme

Bilan de l'été: les ventes directes de vin mitigées mais une clientèle française rajeunie

Publié le 13/10/2020 - 09:11
Grâce à l’arrivée d’une spécialiste en œnotourisme, le nombre de visites a été multiplié au château d’Arsac. Photo: Château d’Arsac

Mi-juin, aucun vigneron n’avait vraiment de lisibilité quant aux activités œnotouristiques de cette année 2020. Fin août, les bilans semblent a priori contrastés. Certains ont réalisé le même chiffre d’affaires qu’en 2019. D’autres non. Explications.

La Covid-19 aura-t-elle eu raison de l’activité œnotouristique ? À interroger quelques viticulteurs, la réponse reste mitigée. Fin juin, une petite dizaine d’entre eux nous avaient confié leurs inquiétudes. La reprise restait timide. Et tous ont dû s’adapter : limiter le personnel face aux incertitudes, restreindre les groupes, mettre en place...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière