Premium
Commentaires
Pour/contre

Filtré ou pas filtré ?

Publié le 12/12/2019 - 13:46
Lors d’une filtration,  la subtilité consiste à trouver le bon compromis entre  la rétention des particules  non désirables et la préservation des molécules souhaitables dans le vin. CP : Laurent Theeten/Pixel6TM.

En majorité, les vinificateurs filtrent leurs vins. Et pourtant le sujet fait parler. Le choix de l’outil, mais aussi le nombre d’interventions et la pratique sont des questions profondément techniques et généralement épineuses. La technique tangentielle est au cœur du débat.

La filtration a deux objectifs : obtenir la brillance et la limpidité exigées par le consommateur, et stabiliser microbiologiquement les vins. De fait, près de 95 % d’entre eux sont aujourd’hui filtrés. En pratique, ils traversent un filtre plus ou moins « serré », selon la finesse souhaitée par le vigneron. La...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière