Premium
Commentaires
Viticulture

Pour lutter efficacement contre le mildiou de la vigne, il ne faut pas relâcher sa vigilance

Publié le 24/09/2019 - 12:07
En bio, l’observation et l’anticipation sont les règles d’or pour limiter les doses de cuivre. CP : Maille

Éric Maille est conseiller viticole pour AgroBio Périgord. Il suit précisément les doses de cuivre appliquées chaque année par ses adhérents de Dordogne et par les départements limitrophes. L’an passé, la pression maladie a été forte. Dans les zones non traitées, aucun raisin n’a été récolté. En moyenne, sur 43 domaines, les viticulteurs ont traité en près de douze passages pour une dose de 3,79 kg/ha avec, en majorité, une utilisation d’hydroxyde de cuivre, de sulfate de cuivre et d’oxyde cuivreux. En 2003, neuf passages et 3,55 kg/ha avaient été nécessaires pour limiter le mildiou (sept...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière