Premium
Commentaires
Engrais verts

Semer les couverts en août sinon rien !

Publié le 20/08/2019 - 09:44

«Les engrais verts, ça existait déjà du temps de mon grand-père et de mon père, pour améliorer la fertilité du sol », se souvient Laurent Curaudeau, vigneron à Cozes (Charente-Maritime). Après une interruption due à l’arrivée du désherbage chimique, la technique est réapparue il y a six ou sept ans : Laurent Curaudeau a ressorti un vieux semoir à céréales et a commencé par semer ce qu’il produisait par ailleurs : de l’orge. Avec un résultat mitigé : « Le couvert s’est révélé sensible aux maladies, la levée n’avait pas été très bonne, car la machine à vendanger avait abîmé les semis »,...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière