Imprimer
Commentaires
RSE - Dynamisme territorial

Quand des vignerons s'engagent en faveur du patrimoine local

Publié le 29/05/2019 - 14:25

Labellisés Vignerons en Développement Durable depuis 2013, les Vignerons des Terres Secrètes se mobilisent pour la sauvegarde du patrimoine de leur région, en concevant deux cuvées spéciales, dont une partie des bénéfices sera reversée à la Fondation du patrimoine pour la restauration des écuries de Chaumont.

Un coup de pouce pour le patrimoine français

Comme nous l'a récemment rappelé l'actualité, nos monuments ont souvent besoin de soutien pour leur protection et leur conservation.

En partenariat avec la Fondation du patrimoine et les écuries de Chaumont, situées à Saint-Bonnet-de-Joux (71), les Vignerons des Terres Secrètes ont conçu deux cuvées spéciales en saint-véran Croix de Montceau (2 040 bouteilles) et en mâcon Pierreclos (510 bouteilles). Pour chaque achat de ces cuvées, le client soutient la restauration des écuries de Chaumont à hauteur de 0,50 € par bouteille. Les Vignerons des Terres Secrètes s’engagent quant à eux à doubler cette somme. Au total 1,50 € par bouteille vendue est reversé à la Fondation du patrimoine.

Les écuries de Chaumont et les Vignerons des Terres Secrètes

Au cœur du magnifique bois de Chaumont – aux portes du Charolais à 50 km à l’ouest de Mâcon – les écuries, situées à l’entrée du parc du domaine de Chaumont-Laguiche demeurent l’édifice le plus remarquable de l’ensemble. Elles furent érigées au XVIIe siècle par l’architecte du roi. Classées monument historique dès 1982, elles figurent parmi les plus grandes écuries privées d’Ancien Régime. Leur agencement intérieur, reprenant le traité de Léonard de Vinci, en fait les plus italiennes des écuries françaises. Ce bâtiment est aujourd’hui intégré dans la Mission Bern pour la sauvegarde du patrimoine.

Les Vignerons des Terres Secrètes représentent aujourd’hui 900 ha de vignes AOC dont 439 ha en appellation mâcon blanc, 239 ha en saint-véran (ce qui en fait le premier producteur de la région 38 % du volume), 144 ha en bourgogne, 70 ha en mâcon rouge, 8 ha en pouilly-fuissé.

Les cuvées spéciales, un bon moyen pour consommateurs et vignerons de s'impliquer en faveur de la préservation de notre patrimoine ! 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière