Premium
Imprimer
Commentaires
Commercialisation

Le choix du carton, une affaire de compromis chez Rhonéa

Publié le 10/05/2019 - 10:32
Les fabricants peuvent réduire le grammage du carton (ici le carton Eclo).

Le collectif de 236 vignerons basé à Beaumes-de-Venise (84) est très attentif à la durabilité des emballages. « En plus des encres à l’eau, nous utilisons seulement du carton labellisé FSC, de différentes catégories, principalement un carton kraft de six ou douze bouteilles, avec ou sans croisillon, ainsi qu’un carton blanc, décrit Michelle Vacher, du service qualité et développement durable chez Rhonéa. Les cartons ondulés comportent des papiers pour ondulés, blancs, mais non blanchis au chlore. Les fibres des jets blancs des papiers pour ondulés sont obtenues avec un procédé ECF. L’utilisation de croisillons ne concerne pas nos vins distribués en GMS sur les gammes permanentes. Elle ne touche que les cartons destinés au transport vers le grand export (3 %), et les cartons pour les conditionnements spéciaux (37,5 cl, 50 cl et 150 cl). Nos croisillons correspondent aux normes canadiennes. » Selon le diagnostic Adelphe, les cartons se situent parmi les bonnes pratiques en termes de grammages utilisés.

Article paru dans Viti Leaders d'avril 2019

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière