Premium
Commentaires
Économie circulaire

Les jus de détartrage des cuves ont une seconde vie

Publié le 16/01/2019 - 09:16

Les solutions de détartrage chimique usagées contiennent de la soude, du bitartrate de potassium et d’autres matières en suspension. Leur charge polluante est forte. Des niveaux de DCO (demande chimique en oxygène) supérieurs à 100 gO2/l sont courants, quand les valeurs normales ne dépassent pas 20 gO2/l. Le pH élevé de ces solutions peut aussi perturber l’équilibre du milieu naturel. « Les effluents vinicoles sont dix à vingt fois plus polluants que les effluents urbains », résume Pascal Poupault, de l’IFV Val de Loire - Centre.La collecte et la valorisation tartrique des jus de...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière