Premium
Commentaires
Cuverie

Un détartrage plus économe en eau est possible dans les chais

Publié le 16/01/2019 - 09:07

En intervenant à toutes les étapes du process (choix de produit, temps de contact, mode d’action, rinçage…), il est possible de limiter l’utilisation d’eau lors du détartrage des cuves. Pour atteindre l’objectif suivant : une économie de 20 % en volume.

On ne peut pas empêcher la formation du dépôt de bitartrate de potassium, plus communément appelé tartre, sur les parois des cuves. Ce sel de l’acide tartrique précipite au cours de l’élaboration du vin, notamment sous l’influence de deux facteurs : température basse et présence d’alcool. Or, « le tartre s’apparente à une éponge à levures et...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière