Premium
Commentaires
Anthony Pantaléon, Saint-Nicolas-de-Bourgueil

« La taille demande quelques adaptations et prend un peu plus de temps »

Publié le 11/01/2019 - 09:30

Mécaniser l’étape de tirage des bois permet de gagner du temps etde réduire les coûts, mais cela impose quelques aménagements, notamment de préparer le vignoble avec un palissage adapté, ou de former les tailleurs. 

Anthony Pantaléon exploite une vingtaine d’hectares sur Saint-Nicolas-de-Bourgueil en Touraine. Il a été l’un des premiers en France à s’équiper d’une tireuse à bois. « Nous avons commencé sur nos vignes (densité de 4500 pieds/ha ; 2 m d’inter-rang ; taille en guyot simple) à utiliser la tireuse Provitis en 2013. Nous n’avons effectué aucun changement de palissage, car nous...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière