Premium
Commentaires
Jean Leplus, oenologue, IGP côtes-de-gascogne (32)

L’injection directe pour refroidir la vendange en continu et sans limite de débit

Publié le 16/11/2018 - 13:31

Trois œnologues partagent leurs expériences sur l’intérêt pour leur entreprise de refroidir la vendange avant l’encuvage. Jean Leplus, de la coopérative Caves et Vignobles du Gers, travaille avec du CO2 en injection directe au niveau du conquêt.

La récolte est globalement de plus en plus précoce dans le Gers. Elle peut commencer dès la mi-août. Ces années-là, dès dix heures du matin, la vendange entre trop chaude par rapport à la température optimale que nous nous sommes fixés pour les raisins blancs, c’est-à-dire 15 °C. Nous avons donc mis en place depuis une quinzaine d’années un...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière