Premium
Commentaires
Pulvérisation

Piix, l’injection directe par Diimotion

Publié le 15/11/2018 - 14:45
Une fois les cuves remplies  (1 et 2 pour les liquides,  3 et 4 pour les poudres), le système Piix s’occupe de faire le mélange, gère les doses, les rinçages, les coupures de tronçon et les cartes de modulation de doses. CP : Diimotion

Malgré de nombreuses années de R&D, aucun système d’injection directe ne s’est jamais vraiment imposé en viticulture. Diimotion y parviendra-t-il avec Piix ? Ce matériel, dont le prototype devrait être finalisé cet automne, comporte une cuve d’eau claire et plusieurs petites cuves de produits purs (2 x 20 l pour les liquides, 2 x 70 kg pour les poudres), un système de dosage et une console de pilotage (écran tactile). Lors de la pulvérisation, le système prépare des lots de « mini-bouillie », dans une petite cuve tampon (de quoi traiter 200 à 500 m2), qu’il envoie ensuite dans un point...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière