Premium
Commentaires
Siège autoporté

Fini le mal de genoux dans les vignes basses avec le siège autoporté

Publié le 06/09/2018 - 10:09
Le seau autoporté permet de travailler moins péniblement dans les vignes basses. © Isabelle Morrier

Isabelle Morrier a créé un siège pour éviter de travailler accroupie dans les vignes basses. Après quatre ans de recherche, elle a conçu un modèle plus fonctionnel et plus durable qu’elle vend aujourd’hui aux autres viticulteurs.

 

Confrontée à des problèmes de genoux qui s’amplifiaient au fil des années, Isabelle Morrier, salariée agricole depuis quatorze ans au Château Pavie-Macquin, premier cru classé de saint-émilion, a trouvé La solution. De façon fortuite, comme toutes les bonnes idées. « Je travaillais un jour avec le maître de chai, se rappelle-t-elle. La journée était fatigante et...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière