Premium
Commentaires
Cave particulière

Ils ont choisi d’être à la fois producteurs et négociants en vin

Publié le 06/10/2017 - 15:00
Les viticulteurs créent des structures commerciales pour acheter des tirés-bouchés afin de maintenir ou développer leurs activités (ici bouteilles vendues par les frères Choblet et Dominique Piron). © Choblet et dominique piron

Pour ne pas avoir à investir dans le foncier ou embaucher de nouveaux salariés, pour diversifier leur gamme, faire face aux aléas climatiques ou améliorer la qualité des vins produits sur leurs domaines, des vignerons optent, selon leurs possibilités et leurs préférences, pour l’achat de raisins ou de vins.

 

Cette année encore, beaucoup de régions ont été affectées par le gel. Les vignerons assurés seront en partie indemnisés, mais comme le souligne Thierry Mothe, secrétaire général des Vignerons Indépendants de France « l’assurance donne de l’argent, c’est une bonne chose, mais les...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière