Premium
Commentaires
Les robots et la main-d’œuvre

Les agriculteurs bientôt libérés des tâches ingrates

Publié le 19/05/2017 - 16:51
Le robot Oz de chez Naïo Technologie, testé par  la station d’expérimentations de Bretagne Sud, réduit  la pénibilité. Photos : Maët le Lan

L’usage des automates aura des effets différents sur la main-d’œuvre selon les exploitations. Dans tous les cas, ils réduiront la pénibilité du travail

« Aujourd’hui, la robotique est souvent pensée en termes de gain de productivité, affirme Catherine Simon, présidente de Innoeccho, cabinet expert en innovation et robotique. Les acteurs ont du mal à se projeter dans le futur et imaginer la société dans laquelle ils souhaitent évoluer. Il ne faudrait pas que les hommes deviennent esclaves de leur robot. Ce dernier doit être au service de l’humain pour, certes, augmenter la productivité mais...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière