Premium
Commentaires
Désherbage

Et si le BRF remplaçait le glypho’ sous le rang ?

Publié le 16/05/2017 - 16:58
Frédéric Bourgoin, installé sur le domaine familial à Saint-Saturnin, teste l’apport de BRF sur le cavaillon contre l’enherbement. Photos : O. Lévêque/Pixel Image

Pour éviter de désherber sous le rang, Frédéric Bourgoin vient de mettre en place un essai de 30 ares en BRF (bois raméal fragmenté) dans ses vignes à Saint-Saturnin, à côté de Cognac. Durant deux ans, il va voir l’impact, positif ou non, du BRF sur les adventices et la vigne.

Expérimenter pour s’améliorer. Voilà le leitmotiv de Frédéric Bourgoin, jeune vigneron installé sur le domaine familial à Saint-Saturnin, à côté de Cognac, livreur pour Hennessy et Martell. Sur 30 ares de vignes, il a apporté en janvier 2017 une couche de BRF, ou bois raméal fragmenté, sur le cavaillon. Objectifs :...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière