Premium
Commentaires
Export

Trois conseils pour réussir en Corée

Publié le 18/04/2017 - 11:08
En Corée du Sud, le vin est un phénomène totalement urbain et essentiellement localisé à Séoul, la capitale.  Photo : eyetronic/Fotolia

30859_csy.jpg1. Penser que vos concurrents ne sont pas vos voisins, mais plutôt les vins chiliens. Adapter vos réponses en fonction de votre interlocuteur. Vous-même connaissez parfaitement les nuances entre vos parcelles. Vu de Corée, le message collectif de l’appellation ou de la région est plus important, au moins pour un premier contact.

2. Être réactif vis-à-vis des demandes de votre importateur, sinon votre place risque d’être prise par quelqu’un d’autre. Avoir une communication adaptée : photos en haute définition si nécessaire, site Internet au moins en anglais que les sommeliers peuvent...

 Cet article est réservé aux abonnés du magazine :
Pas encore abonné ?
Découvrez la richesse de nos contenus : 
nous vous offrons 7 jours de lecture gratuite sur le site. 
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous ici !

 

Je m'inscris 

vtlead415_01_couv_bis.jpg
 
Vous préférez accéder à tous les articles en illimité et recevoir votre magazine chez vous. 
Découvrez nos offres d'abonnement

 

 

Je m'abonne

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Cultivar Leaders
  • Culture légumière
  • L'arboriculture fruitière